30 août 2011

Y a plus grave ?


Je ne voulais pas entrer dans le débat parce-que :
d'une part je pense qu'hélas la mauvaise foi et la malhonneteté de certains les rendent " indécrottables " et que quels que soient les arguments qui leur seront opposés rien n'y fera

d'autre part il faudrait avoir les moyens de multinationales du luxe pour lutter contre les pirates dans notre secteur.
Mais quand je lis comme aujourd'hui sur un des principaux forums de brodeuses " Un peu ras-le-bol de voir toutes ces dames se plaindre . Regardons autour de nous .......y a plus grave "  et puis " si les grilles n'étaient pas aussi chères ca n'arriverait pas " je ne peux pas me taire.

Voler le travail d'autrui  ce n'est pas grave ?

Et la justification ce serait que les grilles sont trop chères ?

Mais quel est le juste prix d'une grille ?
Si pour certaines c'est seulement le prix du papier et de l'encre, que font elles du temps passé à imaginer un dessin original puis à le mettre en forme et à le broder  ? et du cout des fournitures pour réaliser le prototype, l'encadrer ou le monter ? Que font elles des charges sociales et fiscales que genere chaque euro de chiffre d'affaires réalisé ?


Je suis réaliste; je sais bien que la crise économique que nous traversons pese sur les budgets et il est probable que la baisse d'activité du secteur n'est que faiblement liée aux piratages;

Mais là ou les piratages sont tres dangereux c'est qu'ils influent lourdement sur le moral, l' envie de créer et donc de continuer de celles et ceux qui en sont victimes.
Or pour petites que soient nos entreprises, elles participent à la vie économique par leurs achats de fournitures, parce-que nous faisons travailler les commerces locaux par le biais des salons et expositions auxquels nous participons ...


Y  a plus  grave ? Je vous laisse en juger mais je suis  solidaire des créatrices qui se sont déjà manifestées sur leur blog ou leur site
 ( de Drawn Thread à With my needle en passant par Tralala, Annick Abrial, Marie Suarez pour n'en citer que quelques unes car la liste est de plus en plus longue )
et qui ont pour certaines décidé de retarder la parution de leurs nouveaux modèles.

Si vous souhaitez soutenir la création, je vous invite à sensibiliser votre entourage sur ces questions d'infraction au droit d'auteur et au copyright.










Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...