25 août 2006

Coups de balai (suite )

J'ai procédé cette nuit et aussi à l'instant même à la mise à jour des pages Coup de balai du site marchand pour tenir compte des commandes enregistrées ces deux derniers jours et pour permettre à celles qui le souhaitent de faire un second passage (notamment à celles qui ont reçu un mail de ma part )
Attention à bien actualiser les pages si votre navigateur ne le fait pas automatiquement.

Les commandes en ligne d'hier et d'avant hier et payées par CB ou Paypal partiront toutes aujourd'hui du moins c'est mon objectif.
J'attends la semaine prochaine pour attaquer les derniers paniers d'articles visés par ce coup de balai : je vous préviendrai :-)


A propos de coup de balai, je viens d'en donner un a priori sans grand intérêt pour vous mais je vous en parle quand même car il joue sur mon moral et donc vous en bénéficierez en fin de compte :-)
ce coup de balai je l'ai donné....sur ma terrasse.
j'ai déjà la chance d'habiter en pleine ville mais dans un quartier extrêmement verdoyant et en plus j'ai une grande terrasse sans vis-à-vis, protégée des bruits de la rue car elle donne sur un grand parc et des arbres magnifiques et la Saone en contrebas :
chance dont je n'ai guère profité les douze derniers mois : je l'avais retrouvé dans un triste état à mon retour de vacances de l'été 2005 ce qui m'avait découragée de replanter comme je l'avais tenté l'été précédent tout aussi désastreux.
Du coup, la voir dans un état aussi sinistré me sapait le moral et je ne prenais même plus le temps de m'occuper un minimum des plantes survivantes que la canicule de cet été a fini par achever n'épargnant qu'une vaillante sauge arbustive et un laurier récalcitrant.

J'ai repris les choses en mains et nettoyé, balayé, coupé ras, arraché, rempoté.
Ensuite j'ai installé de nouvelles pensionnaires permanentes mieux adaptées à la chaleur de l'été mais pas trop fragiles ou en tout cas susceptibles d'être protégées du froid;
completé par quelques potées saisonnières.
Manquent encore deux ou trois choses notamment une grimpante robuste pour remplacer la clématite supposée garnir un des murs - une bignone, une glycine peut être ? mais le plus gros est fait.
Les chats qui avaient fini par penser que cette terrasse était leur terrain exclusif sont un peu ébahis mais les humains de la maisonnée apprécient le changement :
y prendre mon petit déjeuner le matin est un bonheur que je (re) savoure.










Marie


Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...