21 août 2006

Mes bonnes et/ou mauvaises résolutions de rentrée et leurs conséquences...

Certaines savent rentrer avec une pêche d'enfer, regonflées à bloc par leur pause estivale.
Ce n'est pas mon cas; la pause en question me fait certes toujours le plus grand bien mais, comme elle ne fait qu'accentuer ma tendance à l'introspection et au doute, la tempête dans un crâne qui en résulte fait parfois des dégâts.

Certaines sont ainsi faites qu'elles ne doutent jamais de rien pas plus qu'elles ne doutent d'elles même ou des autres. Je suis tout le contraire et en plus je ne sais ni relativiser les critiques ni prendre suffisamment de force dans les compliments ou encouragements que je reçois... Que les premières soient bien plus rares que les seconds ne change rien à l'affaire : elles pèsent toujours plus dans ma tête.
Et ce qui fonctionne mal (ruptures de stocks, retards douaniers ou postaux, pertes de courrier...) me stresse terriblement. Pour employer une expression triviale j'en ai ras le bol. Que cette activité ne soit pas rentable, c'est une chose; qu'elle devienne un fardeau épuisant, c'en est une autre.

D'où une décision radicale concernant l'activité de l'Atelier des fées brodeuses à savoir la suppression définitive des importations de modèles (américains et européens ) et de la revente en général sauf lorsqu'il s'agit de créations exclusives - comme les garde-fils peints assortis à nos créations, d'accessoires indispensables - comme les anneaux ou les épingles et boutons - et les fils de soie que nous utilisons dans nos créations.
Je laisse désormais ces activités de revente aux nombreux autres sites nés ces dernières années :
quand j'ai créé l'Atelier des fées brodeuses - en 2000 - les doigts d'une main c'était encore trop pour recenser les cybermerceries françaises. A part Myriam et son le Chat qui tousse il y avait bien peu de monde sur ce creneau et surtout une offre bien distincte. Ce n'est plus le cas depuis deux ans au moins :
certes la population internaute a bien augmenté mais elle s'est aussi émancipée davantage - d'où une plus grande facilité à acheter directement à l'étranger ce qui lui plait et surtout l'offre est devenue pléthorique et trop impersonnelle aussi ce qui incite à davantage de zapping.
Le marché n'est pas extensible, chaque commerçante y est allée de sa (ses) solution(s) : promotions continues, publicité importante, présence forte sur les sites de discussion pour améliorer la visibilité, ouverture de boutique en dur, participation à de nombreux salons ou mini salons...
Rien de tout cela ne me fait envie et de toute façon ça ne m'interesse pas de faire et de vendre la même chose que tout le monde. Pas plus que ça ne m'intéresse de ne proposer que ce qu'on voit sur les blogs à la mode.
( je sais, c'est de l'orgueil mal placé mais je l'assume de même que j'assume de me rendre compte qu'au fond je je ne suis pas faite pour le " commerce " ;-)
Passer mon temps à surveiller l'arrivée des colis, déballer, classer de la marchandise, traiter des factures et faire des réexpéditions je n'en peux plus !
Donc basta !


Prendre cette décision a été difficile - très difficile même parce-que c'est un aveu d'échec en fin de compte et aussi parce-que, quelles que bonnes que soient mes raisons, je sais qu'elle va décevoir certaines de mes clientes fidèles et peut être les éloigner définitivement. J'espère que non.

Quelles sont les conséquences de cette décision d'arrêt ?

- Toutes les commandes en instance à ce jour seront bien sûr servies ( le réassort arrivera en septembre, soyez patientes s'il vous plait )

- Le stock correspondant aux articles que j'arrête sera mis en ligne dans les jours prochains pour faire l'objet d'un coup de balai massif : moins 40 à moins 50% sur la plupart des articles concernés jusqu'à épuisement des stocks.
Celles d'entre vous qui sont dans la région Rhone Alpes pourront également y avoir accès lors de trois journées portes ouvertes qui auront lieu en septembre -dates encore non arrêtées.

Cela va ponctuellement générer un surcroit important de travail et non un allégement mais, une fois la période de transition dépassée, j'espère que cela me permettra enfin de retrouver du temps pour l'essentiel càd les créations de l'Atelier (celles de mes fées et les miennes ) :
Pour les broder, pour en concevoir de nouvelles et pour améliorer le service lié en vous proposant plus souvent des semi-kits voire des kits complets en édition limitée ou des créations exclusives pour le compte de quelques merceries choisies...
Pour continuer les projets ambitieux de type Couleurs de fées.

Pour le moment je suis à la fois très anxieuse et très soulagée d'avoir pris cette décision. C'est tout moi cette contradiction permanente...

Bonne rentrée à toutes quoi qu'il en soit


Revenez me voir et aussi prenez s'il vous plait le temps de répondre aux quelques questions que je vous pose dans le lien à droite de l'écran ou de me faire part de vos réactions face à cette nouvelle donne.

nb : le site marchand ne ferme pas : c'est le contenu de l'offre qui évolue.



Marie

ps : en ce qui concerne nos créations, je vous montre très bientôt les accessoires Flower Quaker de Fée Epoustouflette qui sont terminés et l'avancement des ouvrages Jardin anglais de Lily Poppins dont les livrets seront bientôt édités.
En ce qui me concerne j'ai pris du retard sur les accessoires Jardin clos mais je m'y remets dès que possible. Il en est de même pour l'Oasis bleue de Virginie.


Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...