17 février 2013

L'aiguille en fête... En fête ??? non, pas vraiment !

Par respect pour les exposants qui payent si cher leurs stands, j'ai attendu la fin du salon pour vous faire part de mes impressions sur ce salon de l'Aiguille en fête... 
Je n'y avais pas mis les pieds depuis la première édition. Cette année, j'ai voulu aller y faire un tour, plus qu'un tour d'ailleurs puisque j'ai pris un pass illimité qui devait me permettre d'y aller jusqu'à plus soif tout au long des quatre jours....
J'ai tenu... quatre heures, enfin quatre heures trente pour être précise...
Arrivée à 12h le jeudi matin, j'en suis repartie à 16h30 et il s'agissait plus d'une fuite que d'un départ. Sans aucune envie d'y revenir le lendemain matin ni même le lendemain après midi... 
Epuisée, effarée, en colère... Ce salon parisien qui se veut le must du genre et la vitrine du savoir faire à la française en matière de créations pour le fil et l'aiguille n'est vraiment plus à la hauteur de ses prétentions. Et méprise à la fois ses visiteurs et ses exposants. 

Dommage pour certains stands que je n'ai pu approcher et où donc je n'ai ni vu ni acheté quoi que ce soit: 
allées beaucoup trop étroites, poussettes qu'on n'aurait jamais du laisser entrer ( pauvres bébés victimes de l'inconscience ou de l'égoisme de leurs mères ! ) , espaces restauration saturés,  absence d'espaces de repos, gens affalés par terre dans tous les coins et y compris contre les portes d'évacuation, poubelles débordantes.... 
Le résultat c'est que certains visiteurs prennent leurs précautions, soucieux de leur confort mais peu soucieux de celui des autres et arrivent harnachés comme pour faire un trekking en montagne ce qui donne des résultats disons discutables sur la circulation dans les travées. 

Une gigantesque mercerie/librairie où il y a plus m'a t il semblé de fournitures (tissus, boutons, laines, accessoires en bois, livres, ciseaux, aiguilles à tricoter...) que de créations.  C'est navrant, surtout quand on se souvient des objectifs ambitieux initiaux de cette manifestation !!! 

Je comprends les brodeuses qui disent qu'il y a plus de variété sur le net. 
J'ai quand même apprécié de voir les deux stands allemands notamment celui d'Acufactum : une pépite au milieu d'un océan de cailloux se ressemblant tous plus ou moins... Il y  avait quelques autres pépites mais si peu... 

Dommage que  les parisiennes et la clientèle étrangère n'aient qu'une vision si incomplète de ce que proposent les créateurs français (je ne parle que de la broderie n'étant pas qualifiée pour me prononcer sur le tricot, le patch ou la couture
La faute aux stands beaucoup trop chers qui amènent beaucoup d'entre nous à renoncer à participer. 
Finalement ce salon n'est confortable à visiter qu'à la condition de pouvoir y venir en fin de journée ce qui n'est possible qu'aux parisiennes ou à celles qui peuvent dormir sur place - à condition d'avoir tenu bon jusque là ce qui n'a pas été mon cas :) 

Si j'ai un conseil à donner aussi bien aux brodeuses parisiennes qu'aux provinciales c'est qu'au lieu de ne jurer que par Paris, elles aillent visiter les salons qui leur sont proposés en province par exemple : 

  • Romorantin (41) 
  • Compiègne (60)
  • Moncoutant (79) 
  • La Tour de Salvagny (69) 
  • Marly (57) 
  • Puget sur Argens (83)
  • Dole (39) 
  • Le festival du Lin en Normandie (76) 
ou encore Noizay (37) , Pexiora (11), Nans (25) et quelques autres du même gabarit...  
J'aurais pu ajouter quelques manifestations à l'étranger comme celle de Nivelles en Belgique, de Rosignano Monferrato ou de Formigine en Italie... 
Pardon à ceux que j'oublie mais le message à retenir c'est regardez ce qui se passe en province : tout ce qui est proposé en région n'est pas à retenir mais il suffit d'examiner attentivement les listes d' exposants pour savoir où aller pour vous faire plaisir, découvrir ou retrouver des créateurs.
Peut-être un peu moins d'exposants en nombre mais bien plus de créateurs et dans des conditions bien plus agréables... 

Pour ne pas être que négative, je signalerai quand même la qualité des expositions... Dans ces espaces un peu préservés de la cohue, de belles choses ou des choses étranges, surprenantes mais donc intéressantes.

J'ai  beaucoup aimé le travail de Muriel Bloch et Sandra Dufour ( Mette et les cygnes sauvages) 
Mette et les cygnes sauvages

et adoré les personnages tricotés * de Délit Maille: croqués avec beaucoup de précision, pleins d'humour et réalisés et mis en scène avec maestria : je n'ai pas de photos mais il y a un livre  Tricote ton année 2012  que je n'ai pas acheté car j'étais déjà trop chargée mais je vais réparer cela très vite...


* Maj du 21/02:  le lien vers le blog Coté Passion qui a fait de belles photos en gros plan des petits personnages en question. A savourer sans modération :) 


Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...