7 mars 2013

Nans sous Sainte Anne : annulation imprévue

A mon grand regret je viens d'annuler ma participation au " salon" de Nans.

Quelques explications s'imposent suite à cette défection qui n'est pas liée à un problème de santé :


Dans le dossier de présentation du salon Art du fil de Nans qui m'a été soumis en décembre dernier, il était fait état d'une salle... Jusque là rien d'anormal... 
Rien ne me permettait de deviner et certainement pas le prix du stand (élevé! )  ce que j'ai appris ces jours ci à savoir  que le lieu dans lequel j'étais supposée installer mon stand était... un garage.

Je suis pas une princesse au petit pois ni une star capricieuse. Mais on ne me fera pas croire qu'un garage même bien tenu et peint en rose à ce qu'il parait est adapté à l'exposition d'ouvrages brodés (aucun de mes ouvrages n'est sous verre ) !!! 
Les mouches et les araignées je m'en fous - je vis à la campagne et ce n'est pas ça qui peut me faire sourciller - mais la poussière, les courants d'air et peut-être en sus les relents d'essence NON !!! 
Même si ce salon au demeurant pittoresque et sympathique me dit on draine 2000 visiteurs par session. Je ne suis pas prête à accepter n'importe quoi pour avoir l'honneur d'y participer ! 

 
Dans un truc non chauffé ouvert à tous les vents s'il pleut et qu'il fait froid - ce qui vu la météo qui sévit ces temps ci n'est pas irréaliste à cette période de l'année, je risque la broncho pneumonie illico: or j'ai passé 24 heures en réa en novembre 2011 à cause d'une sévère crise d'asthme couplée à une bronchite: j'ai pas envie d'y retourner...Sad 
Quant aux vaches et au comté qui participent au charme de la manifestation parait-il j'en ai à ma porte : 

les premières fruitières de comté sont à 5 mn de ma maison - donc ce n'est pas ça qui va m'attirer...
Ce n'est pas dans mes habitudes de jouer les divas ni de pinailler sur les emplacements qui me sont donnés- en dix ans de tours de France  et d'Italie, je n'ai jamais râlé auprès d'une association ou d'un club ni refusé de payer ce que je devais ni décidé de partir plus tot que prévu  bien que j'ai atterri parfois dans des endroits peu pratiques ( comme par exemple le dernier étage d'une des tours de Villeneuve sur Yonne en Bourgogne accessible par des escaliers raides au possible mais au moins c'était un magnifique écrin ) ou inadaptés ( comme un tennis couvert d'une verrière à Sassenage en Isère dans lequel j'ai attrapé une sevère bronchite mais au moins c'était pour une bonne cause celle des handicapés ) . 

Mais là non, désolée mais ce sera sans moi... J'ai besoin de travailler mais pas dans ces conditions. 
Ne parlons pas du risque pour ma santé: elle est fragile,  c'est mon problème et ce n'est pas celui de tout le monde j'en conviens.
Mais je trouve qu'installer sans l'en prévenir un exposant et ses créations dans un garage c'est dévalorisant pour son travail pour ne pas dire méprisant... Surtout quand tous les exposants ne sont pas "logés" de façon égale... 
Et si cela sous-entend que nous les " créatrices " sommes tellement désireuses de nous montrer et de vendre que nous sommes prêtes à tout accepter pour y parvenir c'est pire encore... 
Nous ne sommes pas  des vendeurs de fripes  à la sauvette ! 
Cela me navre d'autant plus que j'ai fait tout récemment un billet en hommage aux petits salons de province bien plus conviviaux et agréables pour les visiteurs et respectueux des créateurs que les grosses machines parisiennes... Comme quoi je n'ai pas toujours raison ;-) 
.
Je ne mets dans ce constat aucune animosité à l'égard des organisateurs de Nans - je sais que c'est beaucoup de travail et de responsabilités de prendre en charge ce type de manifestation -  mais mon incompréhension à leur égard est grande je le reconnais : 
on va dire qu'il s'agit d'un énorme malentendu réciproque... 
N'en parlons plus. Je crains toutefois que ce billet ne m'en fasse pas des amis si c'était encore possible...  
J'assume. 
A mon âge - avancé ;) - le contraire serait grave ! 

Mais je présente mes excuses très  sincères aux brodeuses qui espéraient me voir là bas... 
J'aurais vraiment beaucoup aimé les y retrouver... Et je suis triste et décue. 

Comme je ne suis pas rancunière - enfin pas trop- je souhaite que cette édition 2013 soit un succès pour ceux qui en seront. 
Qui sait, j'y viendrai peut être incognito histoire de savoir qui sera où et ce que j'aurais raté comme opportunité ou eu le nez creux de ne pas accepter...





Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2013

Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...