12 février 2010

A lire et à faire lire à vos filles

Cet ouvrage















dans lequel Elisabeth Badinter dit bien mieux que moi ce qui l'inquiète et que je pense depuis longtemps.

Vous pouvez aussi lire une passionnante interview dans le numéro de Mars Marie-Claire.
Un extrait de ses propos: " on a abandonné le combat car on pensait que l'indépendance et la liberté des femmes était acquise (...) J'ai peur que par un discours culpabilisateur, on ne mette un frein sérieux à cette indépendance et à cette liberté (...) il faut dire aux jeunes à quel point il est essentiel qu'elles soient indépendantes économiquement "
Edit de 21h15: allez lire aussi ce qu'elle dit ici jdd  bien plus nuancé  que la posture caricaturale que d'aucun(e)s lui attribuent...

Je vous en reparlerai surement quand j'aurai plus de temps que maintenant : je sais que ce qu'elle dit peut choquer surtout dans le petit milieu des blogs féminins "créatifs " où l'on compte beaucoup d'heureuses jeunes femmes qui  semblent s'éclater à tenir à plein temps leur role d' épouse-maman-cuisiniere-couturiere-lingère-patissiere.
Sans voir les dangers  de ce retour à la maison induit par un discours  culpabilisateur qui fait de la jeune mère qui ne veut ni allaiter ni laver des couches et souhaite retravailler un exemple d'indignité majeure.

Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...