19 novembre 2015

Nos vies ont changé...

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2015


quand on est salarié que ce soit dans le public ou le privé, quand on est entrepreneur avec des salariés, pas le choix il faut continuer à avancer, en respectant les consignes données par les pouvoirs publics, sans chercher pour autant à se surexposer au danger ou à surexposer les autres...


 Quand on est comme moi seule à la barre, avec des ambitions très limitées et un revenu généré tout aussi limité, en revanche...


Tentée de laisser tout tomber, de me rouler en boule dans un coin sans pouvoir pour autant arrêter de penser à ce que peut arriver à mes enfants, à tous ceux que j'aime et plus généralement au monde occidental même si je me rends compte que j'ai de moins en moins d'affinités avec une partie de mes concitoyens...


 Introspection, auto critique, raison et déraison
Si le pays est et va rester en état d'urgence, moi je reste  en état de choc

J'ai été émue ce matin par le texte d'Harlan Coben ( un écrivain dont pourtant j'apprécie peu les livres )
http://www.parismatch.com/Culture/Livres/La-lettre-de-Harlan-Coben-a-la-France-les-attentats-de-Paris-867027

Son message  me rappelle que c'est cette image un peu sublimée que beaucoup de francophiles ont de nous et qu'il nous faudra le temps du deuil et du choc frontal passé être à la hauteur de cette vision

Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...