23 novembre 2012

Nos plus beaux souvenirs



J'ai terminé la lecture de cet ouvrage de Stewart O'Nan dont le titre anglais est Wish you were here, titre bien plus subtil que le titre français.

Or cet auteur  est infiniment subtil ce qui ne l'empêche pas d'être en même temps d'une précision d'entomologiste : fascinant !  Presque vertigineux.
Lucide presque cruellement, démoralisant mais aussi nostalgique et réconfortant même si cela peut paraître contradictoire.

Je vous invite à aller lire ici  une critique de lecteur où tout ce que j'aurais pu dire sur ce livre est déjà très bien exprimé :)


J'ai déjà bien attaqué la suite qui se situe 8 ans après  : Emily, alone qui présente les mêmes qualités d'écriture ; les personnages du premier opus font de courtes apparitions mais cette fois-çi la vieille dame est la seule dont on suit les états d'âme, la vie quotidienne et les évènements mineurs ou majeurs qui l'agitent.

Ce sont les notes de lecture sur Emily  - publiées par MA sur son blog -  qui m'ont donné envie de m'intéresser à Stewart O'Nan.

Très belle découverte !
Je vais  d'ailleurs relire le tout, en anglais cette fois :)

J'ai aussi sur ma table de chevet l'ouvrage de Jean Claude Ameisen 
Sur les épaules de Darwin: les battements du temps.



Quand j'en ai l'occasion, j'écoute son émission du samedi: subjuguée par ses talents de conteur sur des sujets ardus dont j'ignore tout le plus souvent...J'avais envie de retrouver ses textes mais je ne sais pas encore si le passage à l'écrit me conviendra ou pas.




Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...