2 janvier 2006

Voeux (suite)

J’ai reçu de nombreux messages sur ma bal qui tendent à faire la même analyse que moi à propos des blogs. Merci à leurs auteurs :-)
A ce propos, la dite bal est toute ouverte à vos messages si vous avez envie d'en parler.
( Si j'ai désactivé la possibilité de laisser un commentaire sous le message c'est juste pour ne pas avoir à gérer un forum de discussion improvisé sur un lieu qui n'est pas fait pour cela )

Jusqu’ici une seule brodeuse s’y est manifestée de manière négative…

Néanmoins, quelques échos indirects me laissent penser que je n’ai pas toujours été bien comprise. Donc quelques précisions à toutes fins utiles.

Tout d'abord, quand j’écris que tenir un blog expose à certains dangers, je me sens exposée à ces dangers au même titre que les autres et que j'en ai conscience ne suffit pas à me préserver d'y succomber.
Les dangers que j'évoque, je me bats contre eux tous les jours.
Par ailleurs, contrairement à ce que quelques unes ont cru comprendre,
je ne refuse à personne de s'exprimer à sa façon sur son blog.
C’est même tout le contraire !
Je voulais inciter en ce début d'année les blogueuses à s'interroger - comme moi ou moi la première si vous préférez - sur leurs motivations et leur possible évolution et à veiller à rester elles mêmes avant tout sans être dupes de leurs possibles faiblesses…
J'aimerais avoir toujours l’impression que la blogueuse s' exprime en toute sincérité et spontanéité sur son espace personnel sans penser constamment au Qu'en dira t on ou sans chercher à rivaliser en prouesse ou en popularité avec sa voisine.
J'apprécie les blogs de celles qui s'expriment en toute liberté et je regrette que quelques autres me donnent parfois l'impression de penser au moins autant à paraître qu'à être...
Or entre garder pour soi avec pudeur ce qui relève de l’intime et seulement de l’intime et la belle galerie qui ne révèle jamais rien de l’être, il y a, du moins je le crois, une marge - étroite ou large selon les circonstances et les individus:
beaucoup de blogs que je lis ont su heureusement s’installer dans cette marge là… On y voit de beaux ouvrages brodés certes mais pas seulement et grâce à ces autres choses et ces autres mots, on devine aussi, peu à peu, la personne derrière l’ouvrage, dans sa plénitude et pas seulement sous un seul profil :
c’est ce critère là et seulement celui là qui me fait sélectionner les blogs que je lis parce-qu’il y en a désormais trop pour que je puisse tous les lire et pourtant j'en lis déjà beaucoup, beaucoup plus que je n'en ai en liens directs ; j’espère en lire beaucoup du genre que j'aime en 2006.
Et pour finir, je n'ai pas pris le risque de dire ce que je pense sur la question par plaisir de la polémique ou sur le coup d'une quelconque aigreur mais seulement par envie de trouver davantage encore de brodeuses sur ma longueur d'onde affective.

Marie

Sélection du message

Marie des fées (c) Atelier des fées brodeuses 2017 Photos prises ce matin... De plus en plus de ...